Les Amoiries de Monfort

Flouresci per tout

Les armoiries de Monfort ont été créées dans les premières années de la fondation de la bastide, à la fin du XIIIe siècle : il s’agit de gueules sur un mont d’or, surmonté d’un créquier de même, accompagné de deux globes d’argent chargés d’une croix d’azur.

Le créquier, prunier sauvage, représente l’origine des premiers habitants de la bastide venus des forêts de l’Orbe et de l’Arrats.

Le mont figure la situation topographique de Monfort. Les deux globes d’argent, ou lunes, surmontées d’une croix d’azur, sont le symbole de deux couvents de femmes qui avaient été créés. On sait que la lune symbolisait la féminité.

Une banderole entoure ces armoiries, portant la devise : “Flouresci per tout” (je fleuris partout)

Un sceau antérieur à la Révolution

Dans ses recherches dans les archives de Monfort, Géry de Broqueville a retrouvé un sceau se trouvant sur une déclaration des consuls de Monfort datée du 4 février 1612.Ce sceau est celui de Monfort.
Il est intéressant de remarquer que notre sceau a légèrement évolué. A la faveur de la Révolution probablement. En effet on observe qu’une fleur de lys  (emblème royal) est placée sous le mont. Au centre du mont il y a un cercle. Que signifie ce cercle ?
Pour information la signature du Broqueville, consul, est celle de Janotet Broqueville (vers 1580-1652) x Monique Sentis. Il a été plusieurs fois consul de Monfort.

Réalisation specialiste WordPress